500 KLE AVENTURE

Le forum des passionnés de 500 KLE. Plus particulièrement destiné à qui veut en faire une moto d'aventure.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Site KLESite KLE  JeuJeu  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
DOCUMENTATION
Vous cherchez de la documentation ? Voici le lien direct vers la partie du forum consacrée à cet important sujet : DOCUMENTATION
Nos amis KListes
Derniers sujets
» Du Moto Tour à la KLE
Aujourd'hui à 6:54 par kle29500

» Sabot moteur TT
Hier à 17:14 par KLE66

» point mort sur arrêt en rapports supérieurs
Hier à 16:25 par Hellzecker

» Protège mains
Hier à 12:58 par armalo

» Collier protection d'échappement
Hier à 12:16 par armalo

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude   Mar 24 Aoû - 14:29

Bon, le jeu au soupapes est fait, et c'est là que commence la galère et les conneries...

... D'abord, pour économiser 8 centimes (ben quoi, c'est la crise!) j'ai commandé des bougies denso... C'est la première erreur... Deux jours après ma commande, on m'informe que y'a un peu de délai. 14 septembre??? Heu... non, ça va pas le faire.
J'ai le choix, je reçoit le reste de ma commande, j'attends que ma commande soit complète pour la recevoir, j'annule l'article et je reçoit le reste de ma commande (le filtre à huile, et des protection de jantes pour plus tard), ou alors, je demande un article en substitution...
Passé quelques instants de désespoir parce que j'avais oublié que c'était des denso, je demande qu'on me mette des NGK à la place. Ce qui fut fait, et je les ai reçu sans surcout!

Youpi!

Ça prolonge un peu le délai, mais entre temps, je récupère 6 litres de 5W40 gratos!

Re-youpi!

Vu que j'ai du temps libre, je me fabrique un dépressiomètre en suivant des plans vu sur internet. un bout de planche qui traine, quelques longueurs de tuyaux. Dedans je met des fonds de bidon d'huile. Ça m'a l'air de marcher.

Je fabrique une nourrice pour l'alimenter en essence sans le réservoir, un petit bidon de lave glace, je fixe un raccord dans le bouchon avec le pistolet à colle (j'ai lu sur internet que ça tenait à l'essence)(faut jamais croire ce qu'on lit sur internet). Un coup de scie cloche dans le fond de la bouteille, une ficelle pour la fixer au plafond et hop! Mc Gyver n'aurait pas fait mieux.

Bien. Quelques jours plus tard, j'ai tout! j'suis fin prêt, y'en aura pas pour longtemps.... enfin, c'est ce que je croyais. Et d'ailleurs, ce n'est pas là que commencent les conneries, elles ont déjà commencé.

Changement des bougies, pas de problèmes. Vidange, filtre, pas de soucis non plus. Je remet de l'huile, y'a marqué 3,4 litres sur le carter, j'en met à peut près ça, juste un peu moins. (oui, je sais, mais j'y reviendrais plus tard).

Nettoyage soigneux du filtre à air à l'essence (il en ressort comme neuf)(enfin, j'imagine, j'en ai pas de neuf sous la main pour comparer.)

je pose la nourrice, je la démarre sans le filtre à air, juste pour voir. Elle tourne bizarre et fait un genre de "pet pet pet..." Ah oui, c'est la prise de dépression pour le robinet. Je bouge avec le doigt, plus de "pet pet pet." Je tente un petite montée en régime... ça va pas bien, ça engorge. Bon, j'insiste pas.

Re-huilage dudit filtre et remontage.

Je vire le duct, pour tester... ça engorge encore. Donc, j'oublie l'idée de l'enlever ou de faire des trous dans la boite à air.

bon, reste plus que la synchro. Je pose mon dépressiomètre (la nourrice est déjà en place). J'empeste tout la maison pendant la chauffe du moteur.

Je commence à régler la synchro, ça marche moyen... ça va d'un coté, de l'autre... c'est pas top. C'est alors que je remarque dans le tuyau qui sort de la nourrice un petit copeau en plastique qui descend tranquillement pour aller rejoindre mes carburateurs! Mais, mais, mais... Pourquoi y'a un filtre sur les réservoirs et que là y'en a pas? c'est qui le con qui me met de l'essence dans mes carbus sans la filtrer? rahputain!

Et ce n'était que le début.... Je met un filtre à essence sur le tuyau. A l'envers, donc, y'a plus rien qui en coule. Je le retourne donc, ça va mieux, il se rempli rapidement de boulettes blanches. C'est la colle du pistolet à colle qui fond dans l'essence... donc, d'ici pas tard, la nourrice va fuir.

Je fini le réglage de synchro, je suis moyennement satisfait, mais il se fait tard. Je coupe le moteur et...

Devinez...

De l'essence coule par le tuyau de purge du filtre à air... les pointeaux ne ferment plus....

Bon, je vais la faire courte, j'ai démonté trois ou quatre fois les carbus. Sur l'établi les pointeaux ferment, une fois remonté, ça ferme plus... j'ai passé deux jours là dessus...

J'ai été jusqu'à les séparer pour enlever tous les copeaux...

Du coup, j'ai vérifié la hauteur des flotteurs 16mm au lieu de 17mm, je suppose que ça gêne pas? Et j'en ai profité pour mettre un coup de mirror sur les boisseaux.

Dernier remontage, avant de mettre la boite à air, je la fais péter un coup, elle démarre, je coupe et.... l'essence coule par un carbu... rahputain, j'en ai trop marre. je file deux coups sur la cuve, ça arrête de couler.

Je remonte la boite à air, rebranche le réservoir. Elle tourne mais le ralenti est particulièrement instable...

Quelques recherches sur internet plus tard, je comprend que l'huile dans mon dépressiomètre est trop épaisse.

Je la change. Le wd 40 est trop fluide et ça mousse. Mais un mélange des deux est tip top!

Je recommence la synchro avec le réservoir en place et tout suivant que le moteur chauffe. Je le fait moitié avec l'appareil, moitié à l'oreille. Finalement, je fini par tomber sur un compromis qui m'a l'air pas trop mal, la montée en régime est franche, le ralenti est pas trop mal. je coupe tout, et je fini le remontage.

Alors que je m'apprête à remonter le dernier flan de carénage, celui avec la clef, j'avise une étiquette ou y'a marqué qu'il faut 3litres d'huile si on remplace le filtre... UH?

Alors que, si vous avez été attentifs jusque là... je cite "y'a marqué 3,4 litres sur le carter, j'en met à peut près ça"
Re-re-raputain!
J'en ai trop mis... Il est tard, mais ça fait trop longtemps que je suis là dessus.

Effectivement, quand je vérifie le niveau, ça monte au dessus de la fenêtre...

Pfffffff.......

Je tente un siphonnage à la seringue à huile (y'a qu'un quart de litre à enlever), ça marche pas.

C'est toujours quand on en a marre, qu'on est fatigué, qu'on a les meilleures idées.

Je me dis: "
- facile, tu mets un pot sous le bouchon de vidange, tu l'enlèves pour laisser couler un quart de litre, tu refermes et hop!
- ben oui, mais y'a le sabot!
- mais non, regarde, y'a un trou juste en face!
- ah ouais, t'as de putain de vache de bonnes idées toi, parfois.
-oui, je sais." Bon, j'arrête là le monologue, ça devient trop intime.

Et Zou! Un grand pot de confiture (vide), je commence à dévisser.

- Heu, c'est un poil chaud, ça va te bruler les doigts et tu vas lâcher la vis dans le bocal.
- Ah ouais, pas con!
- Merci.

Donc, je protège ma main avec plusieurs épaisseurs de gants latex. Nickel.

Je dévisse, ça coule très vite ( c'est bien chaud), et au moment de revisser, ça glisse et plouf! Le bouchon de vidange au fond du pot de confiture...

Et voilà le grand moment de solitude... accroupi au milieu du garage, avec le doigt pour boucher le trou de vidange...

J'appelle ma femme qui se trouve juste à l'étage au dessus... Qui ne m'entend pas grâce à la télé. Je n'ai pas mon portable sur moi (je n'imaginais pas en avoir besoin...)

...

Plan A: je laisse couler par terre, le temps de ramener le bac de vidange qui n'est pas loin (et pas vide...).
Plan B: trouver une autre solution.

En tendant le pied j'arrive à attraper un bac en plastique rempli de bazard. De la main gauche (la droite n'est pas disponible pour le moment) je le vide par terre et je l'essuie comme je peux avec le chiffon que j'avais prévu pour essuyer le bouchon une fois reposé. Le bac pas rick-rack en dessous. Je laisse la vidange se terminer... Sauvé.

La bonne nouvelle, c'est que l'huile ne sent pas l'essence. Il est tard, je remet de l'huile en surveillant le niveau, à la finale, y'en avait 250ml de trop.

Bon, voilà. la révision est finie. J'avais prévu le graissage de la direction mais j'ai plus le cœur à ça. Ça attendra. De toute façon, le pneu avant fera pas 10000 de plus et les plaquettes non plus, donc, j'aurais l'occasion de démonter.

Reste l'essai routier. Prévu pour le lendemain.

Le matin, j'ai pas le courage... En début d'après midi, au moment ou je me dis, "allez, j'y vais!" le ciel devient menaçant... Vers 17H00, il est toujours pas tombé une goutte de pluie, le ciel est moins menaçant. Je vérifie la météo, pas de pluie prévue avant demain matin. Bon, allez, je descend vérifier si elle démarre à froid....

Elle pète au quart. Je remonte, je m'équipe... Je descend, redémarrage pour qu'elle chauffe un poil, j'ouvre la porte de garage... Il se met à pleuvoir.

J'suis un poil dégouté sur le coup, mais j'y vais quand même. je décide de pas aller trop loin, c'est juste pour voir si tout va bien.

Première impression, elle me semble un poil plus nerveuse. La montée en régime se fait de manière fluide, sans le moindre à coup et je trouve que le moteur fait beaucoup moins de bruits. Le ralenti monte trop haut au fur et à mesure que ça chauffe, je m'arrête pour le baisser un poil.... il pleut un petit peu, mais tiens? Pourquoi au loin là bas c'est tout blanc? Ça fait comme si il pleuvait comme vache qui pisse... et ça se rapproche!

Je fais demi tour, la drache me tombe dessus... Accompagné du vent qui va pas bien... J'avais déjà remarqué que le KLE était sensible au vent latéral, surtout avec un bestiau comme moi posé dessus, je te dis pas la prise au vent... Là, je suis revenu avec un vent latéral et en prenant entre 5° et 10° d'angle en ligne droite...

Retour au bercail sans incident.

Résultat: Je trouve qu'elle tourne bien. Et faut que je regraisse mes cuirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Herve63



Messages : 658
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 53
Localisation : Geneve

MessageSujet: Re: vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude   Mar 24 Aoû - 14:32

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Encore Encore ...

Je suis fan lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldtrailer



Messages : 5210
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 50
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude   Mar 24 Aoû - 17:31

génial ostrogoth j'adore tes récits on a l'impression de les vivre Super Je rigole doucement

on dirait moi, mais je suis bien moins bon mécano, tu t'en es quand même bien sorti et ça fonctionne sunny

_________________
LA MOTO C'EST LA LIBERTE..... LE TRAIL BIKE C'EST LA MOTO LIBERTE

ALEA JACTA EST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BiPZ



Messages : 179
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 55
Localisation : Nevers (58)

MessageSujet: Re: vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude   Mer 25 Aoû - 6:02

Laughing
Trop fort !
On a tous vécu des moments comme ça...
Jamais je dis : "je descends à l'atelier faire un truc sur les bécanes... J'en ai pour 5 mn !!!".

En tout cas, continue à nous narrer tes ptits zépizodes de vie : on s'y reconnait tous et c'est bien écrit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://787998.spreadshirt.fr/
warzou



Messages : 27
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude   Mer 4 Mai - 11:56

Merci pour le fou-rire que je viens de prendre en lisant le passage suivant:

Je dévisse, ça coule très vite ( c'est bien chaud), et au moment de revisser, ça glisse et plouf! Le bouchon de vidange au fond du pot de confiture...

Et voilà le grand moment de solitude... accroupi au milieu du garage, avec le doigt pour boucher le trou de vidange...


lol!

ça m'est déjà arrivé, et ça m'a fait ressurgir des bons souvenirs de mon DRZ400.

Effectivement, on sait à quelle heure on rentre dans le garage, mais on ne sait jamais quand on va ressortir et dans quel état...


@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cristobal



Messages : 140
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 51
Localisation : 04 voir 2A

MessageSujet: Re: vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude   Sam 7 Mai - 18:16

Et encore...l'huile n'était pas si chaude que ça...le doigt n'aurait pas supporté! Donc tout fini bien! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude   Aujourd'hui à 14:33

Revenir en haut Aller en bas
 
vidange, bougies, synchro...conneries et moments de solitude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un de vos grands moments de solitude...
» Un Moment de Grande Solitude...La validation de l'inventaire !.
» Vos hontes et grands moments de solitude avec votre moto...
» Entretenir soi même un 2.0 SCTI (vidange/bougies/filtres)
» Faire sa vidange, changer ses bougies (CB 500)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
500 KLE AVENTURE :: Voyages-Balades :: Vos itinéraires, vos aventures-
Sauter vers: