500 KLE AVENTURE

Le forum des passionnés de 500 KLE. Plus particulièrement destiné à qui veut en faire une moto d'aventure.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Site KLESite KLE  JeuJeu  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
DOCUMENTATION
Vous cherchez de la documentation ? Voici le lien direct vers la partie du forum consacrée à cet important sujet : DOCUMENTATION
Nos amis KListes
Derniers sujets
» point mort sur arrêt en rapports supérieurs
Aujourd'hui à 9:47 par tourix

» a vendre KLE super motard
Hier à 18:51 par kle29500

» Manuel d'utilisateur
Ven 2 Déc - 19:06 par tourix

» je mets la charrue avant... mon kle
Mar 29 Nov - 17:35 par La Pomme 34

» Selle kle serie B
Lun 28 Nov - 16:03 par zidu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Jeu 25 Avr - 21:34

Bon, on va pas se voiler la face, vu que ma prose plaît a certains d'entre vous (les autres, c'est parce qu'ils l'ont pas encore lue jocolor ) et en toute modestie, je vais exhumer mes mésaventure de reprenage de la moto en 2002.
À l'époque, je racontais mes aventures sur usenet (fr.rec.moto)
Je reprends donc mes texte, corrige quelques fautes, mais pas de panique, il en restera. Et je retire quelques private jokes qui n'ont plus lieu d'être.

Donc, Voilà.
J'entame la saison 1 qui comportera 18 épisodes.
******************************************************************************************************
Générique de début (pour le générique, fait marcher ton imagination)
******************************************************************************************************


Épisode 1: Je l'ai achetée.


Ayé.

j'en tiens enfin une après quelques années d'abstinence indépendantes de ma volonté...

C'est la plus belle moto du monde, pour la bonne et simple raison que y'a mon nom sur la carte grise.

bon, allez, hop, pour me faire plaisir, je retrace la genèse de cette affaire: j'ai vu le jour dans la nuit du 23 au 24 oc... heu... <STOP>

>>AVANCE .................... >LECTURE.

...enu mon permis moto le 7/03/1996, on est partis, il pleuvait, au retour, il neigeait... puis, j'ai du faire une demi douzaine de milliers de kilomètres environ pendant un peu moins d'un an, sur une gpz (ex-moto école....) 80000km (dont au moins 40000km couchée sur le flanc)
Uniquement des trajets utilitaires,(dodo-boulot-dodo) accompagnés de très, très, nombreuses galères (c'est plus bien fiable dans l'état qu'elle était) et donc, la banane, je l'avais une fois posé à la maison et qu'on est vendredi comme ça demain, je repars pas en galère.
j'arrive pas à me souvenir d'un trajet sans galère. Vous comprendrez donc mon soulagement quand j'ai vu la venue d'une seconde voiture dans le ménage, j'allais enfin pouvoir aller au boulot ou en revenir sans être obligé de pousser, de faire du stop... (ça tombe bien) <STOP> donc.

>>AVANCE .................... >LECTURE.

...ituation financière ne cessant de s'améliorer, je me vois bien parti pour me payer une moto cette année.
Mon cahier des charges: maximum deux roues, un moteur, que ça monte à 130 sans trop peiner et si y'a un peu à mécaniquer, c'est pas grave. bien. un fois décidé, yapuka. heu si, un dernier point, la bénédiction:
"ma puce, ça te dérange pas si papa s'achète une moto?"
"non, quinze si tu veux... heu... et tu pourrais aussi en acheter une petite pour moi?"
"mais, ma puce, il faudrait déjà que tu sache faire du vélo sans les roulettes et après d'accord"
"... t'a qu'a m'en acheter une petite avec 4 roues!"
"ben... ça existe pas les motos avec des roulettes!"
"non, une avec 4 grosses roues!"
Ouais... un quad quoi!
Tout le portrait de son père, faut qu'elle ait le dernier mot...

Bien, allez, tout est prêt, mon budget pour l'achat est fixé à 1000 euros.
Oui, vu le cahier des charges, ça doit pas poser de problèmes.
J'ouvre donc les petites annonces, rubrique moto... bingo.
klx650r problème moteur,1994, 600 euros.
Les plus: un kick, kawa. j'appelle...
Les moins: moteur dans des(!) cartons, pas de compteur, utilisé 100% off-road, un kick, c'est à 100 bornes, et pas avant quinze jours...

Bon. Pas grave, ça va le faire quand même. On se rappelle dans quinze jours.
J'en parle un peu autour de moi.
À l'annonce, maman est devenu toute blanche... Mais a conservé son self control.
"Et comment tu vas faire avec la petite?"
...bien essayé....
"Quand elle sera chez moi, je prendrais la ouature. Et hop". d'autres questions?

J'en cause au boulot à mes subalternes (y parait que je suis chef), à mon subalterne (pour être honnête car il est tout seul) et là, il me répond:
"ben, à ce prix là, j'aurais pu t'en trouver une qui marche!"
"uh? et où t'as rangé le pied de biche que je t'en mette un coup en travers de ta tronche?" (on a pas de cardan)
"je me renseigne ce soir, et je te redis demain..."
"ok. Mais le range pas, il servira peut-être demain...Va bosser!"
(barre de fer dans un gant de velours, c'est comme ça que ça marche)

le lendemain...
"bon, j'ai vu <jesaispuki>, il se renseigne, mais ça va pas être dans le coin, lui c'est sur Montargis."
"m'enfous."
"je lui ai dis un truc du genre un gros poum-poum."
"m'enfous. deux roues et un moteur de plus de 125cc."
"par contre, j'ai vu mon beauf, il a besoin de tunes, alors il se sépare de la bécane qu'il était en train de remonter..."
"uh? j't'avais pourtant dis de pas le ranger! combien?"
"ben, y m'a dis 4500 francs à débattre et que je pouvais me faire un billet de 500 dessus."
"c'est quoi des francs? Bon, à débattre, donc, il en veut 4000, ok, ça marche, je prends.... heu... Au fait, c'est quoi?"
"ben je crois qu'elle est rouge et noire... Faut que je téléphone... Allo? C'est quoi ta bécane?"
"..."
(y'a pas de haut parleur)
(oui, c'est réservé aux chefs ces trucs là)
"il va voir la carte grise"
"ouais. Mébon, de toute façon, tu peux lui dire que ça roule, je prends. Elle est en règle?"
"..."
(et raccroche)
(il a un métier lui.)
"suzuki gsx 400 s, il a refait le démarreur, il reste un petit problème électrique. y'a les papiers et tout et tout."
"ouais. C'est bon, je prends. Bon, je vais la chercher quand? Le prix c'est combien en euros? Chèque, espèces? Ça ressemble à quoi? Va bosser!"
"ben on peu y aller vendredi, après le taf"
"ok. J'emprunte le berlingot, et roule.Va bosser!"

je cherche le soir sur le net, et je trouve que ça:

là, je commence à la sentir "joebar team tome 1"... m'enfin. pourvu que ça roule.

le lendemain...
"j'l'ai vue!"
"ah ouais, alors?"
"ben le réservoir et la selle sont pas dessus, mais ça a l'air pas mal."
"heu...Ben c'est ce qu'on retire en premier avant de toucher le moteur. Sinon, ça ressemble à une zundapp?"
"ben je sais pas, y'avait pas le réservoir, sinon, ça a l'air bien."
(nota: il s'est trouvé un 125 dtmx et trouve que c'est une super moto)
(j'angoisse un peu plus donc)
(mais tant pis)
"bon, finalement, j'ai réfléchi, je viens samedi, et pis je prends pas le berlingot, je prends le plateau, ça sera plus simple."
"ok."
"vivement samedi. Et maintenant, va bosser feignant!"

je vois maman.
"ben, j'irai pas chercher la moto dans quinze jours."
"t'as réfléchi?" (soulagée)
"non, j'en ai trouvé une autre. je pourrais pas aller dans les chemins avec, mais ça ira mieux sur la route."
"tu vas te tuer avec ça!" (elle a craqué!)
"mais non, c'est une petite, 400cc et pis ça va pas vite et pis je vais avoir du boulot avant que ça roule et pis ça devrait pas être cher en assurance et pis ça me sortira de chez moi."

samedi.
J'attends que papa arrive pour prendre le plateau. Je devais le prendre vers 14h00, il arrive donc vers 15h00.
(y'a que moi de ponctuel dans cette famille...)
"t'es pas encore parti?"
"ben non, j'attendais que t'arrive. Heu... Y'a toujours pas de préchauffage sur le camion?"
"non, mais y'a une bombe de start pilot"
(montée en fixe dans l'habitacle avec un tuyau qui va dans le filtre a air...)
"c'est normal le voyant rouge?"
"ouais, c'est l'eau, c'est pas grave... Bon, je vais peut-être en remettre un peu. Pis je vais regarder l'huile en même temps"
"heu... Les papiers sont ou?"
"dans le bureau, attends, je vais les chercher....."
"heu... Et l'assurance?"
"fait chier, il en donne jamais assez l'assureur! putain, elles sont où les cartes vertes...."
(sur le pare brise, la vignette verte est de 99...)
(on est en 2002)
"y'a assez de gasoil dedans?"
"t'as combien de bornes à faire?"
"ben, je sais pas trop combien ça fait"
"y'a pas assez de toute façon..."
je réussi le tour de force de partir, en règle, en moins de 45 minutes. (un record!)

Le trajet se passe globalement bien.
Maxi 85km/h (ça va pas plus vite de toute façon) et parfois plus de frein (c'est un peu chaud, mais j'ai l'habitude des véhicules paternels...).
Je passe chercher mon pote (je suis pas son chef le week-end) et roule.
On arrive sur place.
Je rentre dans le garage, la première chose que je vois, c'est le réservoir...
Ouf! Il n'est pas plat!
À coté, la selle...
Et trois mètres plus loin, elle est là.
Deux roues, un moteur, un peu de mécanique à faire (y'a quelques pièces dans un carton)...
C'est la moto de mes rêves.

"normalement, y'a pas de problèmes, j'ai refait l'allumage, le démarreur, elle tournait rond avant. Tu feras gaffe avec les pneus au début."

Elle est pas neuve et ça se voit, 70000 bornes, pas la moindre trace de chute (pourtant elle appartenais à une fille)
Y'a les carters droit et gauche à remonter et des bricoles à droite et à gauche.
On échange les papier , moi 610€, lui la carte grise et le certificat de vente en blanc (datés de juin 1999! il avais pas fait le changement...).
Elle est de 1985.

J'ai commandé la rmt chez alapage, je l'attends pour demain.
Je vais prendre mon temps, la réviser de A à Z + réfection de la selle et une peinture.
Mon objectif est de pouvoir rouler en septembre au plus tard. (j'ai pas beaucoup de temps libre et je veux faire ça bien)

Aujourd'hui, je suis allé à la sous préfecture.
je demande le certificat de non gage.
La borne ne veut pas que je tape de "4"... et y'en a 2 dans le numéro d'immat... à la huitième tentative, ça marche... 5 minutes plus tard et 38 euros de moins, j'ai la carte grise.

Et y'a mon nom dessus.

Elle est à moi.

Je suis heureux.

Hugues.
(non, sans déconner les mecs, pour mettre dedans, c'est du 95 ou du 98?)

******************************************************************************************************
Générique de fin
******************************************************************************************************


Dernière édition par Ostrogoth_42 le Jeu 25 Avr - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Jeu 25 Avr - 21:56

******************************************************************************************************
Générique de début (par cohérence, imagine le même que pour l'épisode 1)
******************************************************************************************************
épisode 2: un filtre a huile ça coûte pas cher
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-04-21 12:31:22 PST

bonjour.
Y'a quelques semaines, je vous avais narré l'achat de ma moto. Pour ceusses qui n'étaient pas là lors du post précédent, je peux vous faire un petit résumé d'une cinquantaine de lignes...

Alors j'ai la revue technique, merci alapage, j'ai gagné 3 euros sur le prix direct à l'etai, et j'ai gagné un délai de 12 jours.... Vu qu'elle n'a pas tourné depuis 3 ans, je veux y aller doucement,eux aussi.
Je ne suis même pas sur qu'elle tourne!
Étude approfondie de la revue, je ne le connais pas par cœur mais presque, ça m'évitera de la recouvrir de cambouis qu'après on peu plus lire ce qu'il y a d’écrit...

Un bref inventaire(qui m'a bien pris 2 semaines), il ne me manque pas de pièces.
Y'a juste les trois carters moteur à remonter, le filtre à huile, et je pourrais vérifier si moteur tourne.
Je m'en vais donc acquérir le filtre sus-nommé.
Manque de bol, j'étais pas premier, y'avait un type devant (1300Z full kéké), qui voulait une durit mais pas comme l'origine et je sais pas quoi, enfin, bref, il me fait perdre mon temps alors que je veux juste un filtre à huile.
D'accord, il était là avant. Faut bien que je m'habitue à me faire pourrir.
Viens mon tour:
-bonyour mademoiselle, je voudrais un filtre à huile.
-oui, pour quoi?
-gsx400...
-... vous avez...
-j'ai la carte grise.
(j'ai pas précisé que y'avait mon nom dessus)
(je vous l'avais déjà dis?)
-donnez.
-mais j'ai le modèle aussi.
(prévoyant le gars, hein?)
-ah ouais, ça iras plus vite comme ça.

La mademoiselle me rapporte un filtre à huile tout neuf, dans son emballage qui semble d'époque.
Je m’apprête à lui échanger avec ma carte bleue...
-vous êtes déjà venu?
-non, c'est la première fois... et ça risque de pas être la dernière.
La damoiselle m'introduit dans son ordinateur, puis je retiens mon souffle en attendant l'annonce de la douloureuse.
-4€85.
-Uh? C'est tout? Ben y'a pas besoin de la carte pour si peu!
Je règle rubis sur l'ongle en menue monnaie, et reprends ma route, passage chez carrouf pour prendre 5l d'huile. Remontage prévu pour le lendemain à l'aube.

Le lendemain....

J'arrive à pied d’œuvre de bon matin, il est à peine 14h30...
Papa me libère un coin dans le garage, après que je lui ai promis que je démontais pas les roues et qu'on pourrait encore la déplacer le soir.
J'hérite également de sa servante...
Hum....
Je sais pas comment il fait pour bosser avec des outils pareils, faudra que je pense à amener les miens pour la suite... Remontage.
Je choisi de commencer par le carter du dessous.
Je dégraisse toute les pièces que j'ai (pratique la fontaine), je trie un peu tout ça, et force est de constater que ça commence très bien, il me manque une vis pour le carter inférieur.
Pour une question d'esthétique, j'en trouve deux identiques qui ne ressemblent pas aux autres que je remonte de façon symétrique.
Me voilà par conséquent à vis+1 dans la boite.
Le joint est pas abimé, je le remonte comme ça.
L'important, c'est que ça ne fuie pas.
Ça se passe bien.
Carter droit, y'a les capteurs d'allumage qui m’empêchent de le retirer pour vérifier le joint, tant pis, je remonte comme ça. Carter gauche, pas de joint???? Je le retire pour vérifier, j'en profite pour jeter un œil au rotor d'alternateur qui ressemble à s'y méprendre à un rotor de gpz (à cause de l'aimant cassé...) .
Je me tranquillise en me disant que y'a peut-être pas beaucoup d'huile de ce coté là alors je remonte sans joint...
Le carter du pignon de sortie de boite, le cale pied gauche, le sélecteur.
Bon.
Y'a plus rien à remonter...
Sauf qu'il me reste 5 vis.
Y'en a une, je sais, mais il en reste 2 petites, qui ne m'inquiètent pas beaucoup mais par contre, les 2 vis de 5X60, là, je me dis que ça doit bien servir à quelque chose...
Bon, ben c'est pas aujourd'hui que je l'entendrais tourner...


Je mets quand même de l'huile dedans, et j'entreprends d'ôter les bougies...
J'essaye toutes les clefs à bougie que j'ai sous la main, pas une qui passe...
Je sens la colère monter, et mon père qui me dis que ça doit forcément y aller.
Bon. Je vais pas m'énerver, je commence à ranger surtout qu'on est pas loin de 15h30, je voudrais pas trop me fatiguer pour un samedi.

Mon père qui voit que je vais baisser les bras, viens voir, et avec une clef à pipe de 17 me débloque une bougie.
(la gauche, détail sans importance)
-ben tu vois, avec une clef de 17 ça y va, c'était bloqué, c'est tout!
-aaaaaaaaaaarrrgggg! Tu va m'avoir niqué la culasse avec ta clef! Une clef à bougie c'est plus fin que ta clef à pipe! Je regarde, apparemment non, ça passait.

Je sors la bougie, passe à la seconde, et là, mon pater, rassurant, jette un œil à la première et me fait:
-houlà, mais elle a un problème ta culasse!
-aaaaaaaaaaarrrgggg! Mais ça va pas de me dire des trucs pareils!
Bon, d'accord, les filets ne sont pas très propre.
Le remontage se fera à la graisse "cuivre" et ça devrait y aller.

J'en profite pour l'examiner plus en détails....
Aaaaaaaaaaarrrgggg! Y'a des coups de meule sur le six pans de la bougie! C'est qui le sauvage qui m'a fait ça!
Je m'attends maintenant a des surprises pour la suite. Bon, les deux bougies démontées, je met quelque cc d'huile (2,5 environ) dans chaque cylindre, je passe la six, et je la pousse sur quelques mètres. Ça a l'air de bien se passer. Re-béquillage central.
Démarreur.
Ah oui, c'est vrai que la batterie est morte.
Le boosteur, démarreur, le moteur tourne bien (ben oui ,y'a pas les bougies) je vérifie par la même occase que y'a de l'allumage, c'est ok.
Au bout de 5 secondes, j'ai même le voyant de pression d'huile qui s'éteint.
Cool.
Pas de bruits étranges.
Rassurant tout ça.
Bonne nouvelle, pas de fuite sur le carter inférieur.
Par contre, à droite ça goutte et à gauche ça pisse, mais sinon, ça va.
Je vidange et j'arrête pour cette fois.
Pour la prochaine fois, me procurer 2 bougies.
Démontage, pâte à joint, remontage.
Ah oui, faut aussi que je trouve ou vont ces deux putains de vis... A tous les coups, ça va être sous le carter inférieur (le seul qui fuit pas...)

Hugues.

******************************************************************************************************
Générique de fin
******************************************************************************************************


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Jeu 25 Avr - 22:18

******************************************************************************************************
Générique de début (si celui des deux premiers épisodes ne t'as pas plu, tu peux en imaginer un autre)
******************************************************************************************************
Épisode 3: j'ai le mauvais oeil.
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-05-15 14:22:25 PST

salut!

Je trouve un peu de courage pour vous narrer les suites de mes tribulations avec cette putain de gsx400 de merde!
Je vous passe les démontage-remontage des carters pour mettre de la pâte à joint pour plus que ça pisse l'huile, sauf qu'au passage, j'ai du démonter les capteurs d'allumage et j'ai trouvé où allaient les quatre vis qui me restaient en trop.
Les deux petites, c'était celles d'origine pour tenir les capteurs d'allumage, (parceque du torx, devait pas y'en avoir des masses en 1985...) et les deux grandes, elle allaient juste derrière!
Ça fait pas de mal d'avoir un peu de bol de temps en temps.
Le plein d'huile, deux bougies neuves.
J'ai une clef à pipe de 18 qui va pile poil pour serrer les bougies, le bonheur.
Maintenant, carburant:

"heu... t'aurait pas un verre à dent d'essence, c'est juste pour la faire péter."
"du super?"
"non, non, dedans c'est du sp95, comme toutes les suzuk depuis 1976"
"non, y'a pas. Mais y'a du super dans le bidon là bas".

Avec une pissette, je fais le plein des cuves de carbu, contact, démarreur et...
Rien.
J'insiste un peu, faut bien que l'essence arrive...
Rien.
Papa arrive avec du start-pilot, on en crache un coup dans les carbus...
Rien.

Je démontes les bougies...
Bougies humides....
Test allumage...
Allumage ok...
Contrôle compressions...
C'est pas génial, mais y'en a...

Bon.
J'abandonne pour ce coup-çi et j'ai la semaine pour cogiter...
J'me dis, vu qu'elle à été bricolée, si ça se trouve, le mec à inversé les capteurs d'allumage, et j'allume pas le bon.
Ou alors, la distribution est mal calée.
Ou alors les carbus sont dégeus.

Retour sur le théatre des opérations.
J'inverse les fils de bougies...
Rien.
Je met un coup de start-pilot direct dans les puits de bougies...
Elle pète!
Mais juste un coup...
Bon.
Je vérifie avec les capteurs, l'allumage se fait sur le bon cylindre...
Dépose cache culbuteurs.
Calage distribution...
Nickel.
Tendeur chaine...
Nickel.
Usure chaine...
Nickel.
Jeu aux soupapes...
Nickel.
bon...
Dépose des carbus.
J'ai pas eu le temps de finir, j'en ai fait un, rien à signaler de spécial.

quelques jours plus tard, j'en parle à un pote qui me fait
"t'es sur de ton essence?"
"ben.. heuu... non. maintenant que t'en parles, j'ai checké tout le reste, ça peut pas être autre chose"

Vu que j'avais commencé, je finis la révision des carbus, et je ne note rien de spécial.
repose des carbus..
Galère!
Je réfléchirai à deux fois le prochain coup avant de les déposer...
Je m'empare d'un bidon vide, et je me rends personnellement à la pompe acquérir quelques litres de carburant.
Retour sur place, remplissages des cuves de carbu, contact, un tout petit coup de démarreur et...
Je sais pas pourquoi, une intuition, je sens que je vais trop vite.
Je m’arrête, je contrôle si tout est bien ok, prêt pour que ça pète enfin!
C'est bon.
Je m’apprête à profiter de l'instant, le contact est déjà mis, démarreur....
AAAAAAAAAAAAAAAAARRRRGGGHHHH!!!!!!!
le bruit caractéristique de la roue libre du démarreur qui tourne dans le vide...

...j'ai le mauvais œil, la poisse, la scoumoune...

Condamné aux galères.

Plus jamais de ma vie je ne pourrais refaire de moto, y'aura toujours un truc qui merdera...

Mais pourquoi moi seigneur?

Il ne me reste plus qu'a noyer mon chagrin dans l'alcool, m'exiler au tibet...

J'abandonne.

Adieu.

Hugues.


Non, j'déconne, c'est vrai que j'ai pas eu le moral quelques instants, mais là, j'ai repris un peu du poil de la bête.
C'est pas trois petits ressorts de stylo bic qui vont me faire chier! Alors maintenant, il ne me reste plus qu'à être positif!!!

À force de monter et démonter, je vais être capable de le faire les yeux fermés.
pour la dépose du rotor d'alternateur, je fabrique un extracteur à inertie.
un filetage M14x150, 50 cm de tige filetée de 8, une masse de 2 kg.
je met tout ça en place, je cogne quelques coups, et je senS bien qu'il ne va pas se laisser faire, le rascal.
pas de problème. je dégote une masse un peu plus grosse....
genre 15 kg et je cogne...
boum.
boum.
boum.
si je continue comme ça, je vais me retrouver avec une moto sur les genoux.
boum.
boum.
boum.
allez, je positive: avec ce que je lui met dans la gueule et la chance que j'ai en ce moment, je vais bien réussir à péter le vilbrequin ou minimum flinguer ses roulements.
boum.
boum.
boum.
mon père qui passe "tu vas réussir à péter quelque chose!" (il positive aussi)
boum.
boum.
boum.
pause.
Mine de rien ça fatigue.
Et ça commence à sérieusement me gonfler.
boum.
boum.
boum.
et putain!
...
BAOUM!

Ce sera le coup décisif.
C'est le plus intelligent qui cède, le rotor est donc venu.
Il s'écrase par terre, et OH JOIE!
Je vais économiser des coups de clefs car la roue libre s'éparpille, les trois vis de fixation sectionnées...
Et vu la tronche du système, ça doit faire un paquet de kilomètres que c'est comme ça.
Bon.
Ça vous dit peut-être rien, mais c'est la première chose que je trouve en panne dessus.
Finalement, le coup de la mauvaise essence (j'espère que c'est bien ça, mais je vois pas ce que ça pourrait être d'autre) c'était pas de la malchance.
c'était exprès pour que le démarreur ait le temps de se mettre définitivement en vrac.

je vais profiter que y'a plus d'huile pour déposer l'embrayage pour remettre un peu d'huile entre les disques.
Et après, faudra qu'elle pète ou qu'elle dise pourquoi!

Hugues.
(j'ai une chance de cocu, je suis au courant)
******************************************************************************************************
Générique de fin
******************************************************************************************************


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Jeu 25 Avr - 22:39

******************************************************************************************************
Générique de début (celui de l'épisode 3 était trop bien, conserve le!)
******************************************************************************************************
Épisode 4: et pourtant elle tourne!
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-05-25 09:15:02 PST

salut!

ben ouais, j'ai pas ménagé de suspense ce coup-ci, ayé, elle tourne.
et puis j'ai pas grand chose à raconter, car tout c'est passé sans trop d'encombres.
les trois vis cassées de la roue libre se sont extraites presque toutes seules, pendant que j'y étais, j'ai changé les trois ressorts de galets, trois vis neuves, trois gouttes de freinfilet et j'ai remonté tout ça.
je me suis pas dégonflé, une fois remonté le carter de gauche, je dépose le droit.
le pont à 4 colonnes était libre, je m'en suis servi pour me mettre la bécane à hauteur...
c'est top de travailler dans ces conditions...
j'ai pas vérifié l'épaisseur de mes disques d'embrayage, j'avais pas la rta avec moi (rapport à mes mains pleines de cambouis).
je dépose, j'huile, je repose.
nickel.
je remet de l'huile là dedans, contact, démarreur...
le starter on
starter off
gaz on
gaz off
starter on
starter off

Au bout d'une vingtaine de seconde, elle se met à tousser puis...
elle tourne!!!
le moteur grimpe dans les tours tout seul, je coupe tout et je dévisse la vis de ralenti...
mon père passe:
"t'as entendu, elle tourne!!!"
"non, j'étais là bas dans le fond, j'ai rien entendu..."
bon.
premier constat, le compte tour ne fonctionne pas...
quoique, ça irais peut-être mieux si je rebranchais le câble.....
second constat, le cache culbuteur fuit si il n'est tenu que par deux vis...
je revisse le tout...
AAAAAAAAAAAAARRRRGH! il me reste une vis de 6 !!!?? mais où elle va?? (non, "dans ton cul" n'était pas utilisé en 2002!)
je ne cède pas à la panique, et je fais semblant de pas avoir vu. tant pis si y'a un truc de pas serré.

je la remet en route, je trouve qu'elle à beaucoup de mal à démarrer.
mon père, limite sarcastique: "ben? elle démarre plus maintenant?"
ggggrrrrrr...
elle retousse puis tourne à nouveau...
je n'arrive pas à stabiliser le ralenti, et en plus, elle accuse un phénoménal temps de réponse à l'accélérateur.
je ne panique toujours pas, je coupe, je range, on verra un autre jour.

bon.
je récapitule:
-elle tourne.
-la carburation est pas bonne.
-le compte tour ne fonctionne pas.
-j'ai une vis en trop.

suite des opération: re-dépose des carbus.
ben ouais, sur la doc, y'a écrit huiler légèrement les boisseaux au remontage....
je crois que j'ai un peu abusé avec le légèrement.... du coup, je pense qu'ils ont du mal à coulisser.
je fais tout ça tranquille, en prenant mon temps... dépose, nettoyage, au passage, je démonte les gicleurs de ralenti que j'avais oublié de faire le dernier coup, un petit coup de peinture sur les chapeaux pour faire plus propre, et je les repose... je commence même à avoir le coup de main, ça va beaucoup mieux que la dernière fois...

tout est prêt,contact, démarreur...
encore une fois, elle tousse avant de démarrer avec du mal.
je tacotte un peu, le temps qu'elle monte un peu en température.
elle répond beaucoup mieux à l'accélérateur maintenant...
je coupe complètement le starter, je baisse le ralenti...
ça tourne presque bien. je baisse encore un peu le ralenti..
elle cale...
je redémarre, encore un coup avec du mal, je lui fait prendre un peu de tours, je tacotte à nouveau...
elle tourne rond au ralenti.
elle répond bien aux coups de gaz et retombe bien au ralenti.
je coupe le contact, j’attends 2 minutes.

contact,
démarreur,
elle pète au quart...

bon... maintenant, yapuka, je sais pas encore par quel bout je vais attaquer la remise en état...

et pour la vis en trop, si y'en a qui on suivi, au début, il m'en manquait une(1). j'en ai mis deux autres pour des raisons d'esthétique... donc -1 +2 = +1. mais ça m'aura quand même fait flipper 5 minutes...

Hugues.

(1)Souvenez vous de l'épisode 2: "il me manque une vis pour le carter inférieur. Pour une question d'esthétique, j'en trouve deux identiques qui ne ressemblent pas aux autres que je remonte de façon symétrique. Me voilà par conséquent à vis+1 dans la boite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Ven 26 Avr - 18:48

******************************************************************************************************
Générique de début (celui de l'épisode 3 était trop bien, on ne s'en lasse pas!)
******************************************************************************************************

Épisode 5: en trois ans, ça colle + l' assurance
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-08-06 10:29:54 PST

salut!

Plus de deux mois que j'avais pas avancé sur la remise en état de ma gsx.
Là, je profite de mes vacances pour en mettre un coup, et ça va vite! Déjà, j'ai un peu laissé tomber mon envie de la refaire nickel de chez nickel. Faut pas oublier qu'elle à 70K, que j'ai trop envie de rouler et qu'en plus, j'ai dû claquer mes tunes ailleurs, alors ça va pas bien...

Bon.
Vu que la dernière fois, le moteur tournait, j'ai pas revérifié.
J'ai entrepris de démonter le robinet d'essence, notamment pour la remise en peinture, mais aussi parce qu'il ne semblait pas disposé à fonctionner.
Tu le laisse trois ans sans bouger, et pis ça se colle!
Rien de particulier à signaler, ça c'est bien passé, il fonctionne nickel maintenant qu'il est décollé...

J'attaque ensuite la préparation. elle était de deux couleurs, rouge et noir.
J'attrape la soufflette pour la dépoussiérer avant le ponçage et... La peinture noire se sauve de peur, ce qui me permet de découvrir un beau rouge métal juste en dessous.
Bon, pas grave, j'enlève tout le noir à la soufflette...
Ça devait pas être d'origine....
J'attrape ensuite la ponceuse excentrique, et à peine je touche le réservoir que je suis à la tôle!
Il faisait de belles économies de peintures monsieur suzuki...
Bon, tout le reste se passe sans encombre, tête de fourche, carénages...
Tout est prêt à peindre.

La couleur a déjà été choisie, c'est ma puce qui à décidé:
"à ton avis, je la fais de quelle couleur ma moto?"
"jaune, c'est ma couleur préférée..."
Pfeuw! j'ai eu chaud! Y'a six mois, sa couleur préférée, c'était rose!

Je met un coup de frameto à droite à gauche sur le cadre...
Ben oui, c'est une suzuki.
Puis, le week-end s'annonçant, j'emmène du travail à faire à la maison: le bloc compteur, non pas pour baisser le totalisateur, mais pour essayer de trouver pourquoi le compte tour ne fonctionne pas.

Il se démonte facilement, j'accède aux aiguilles, je met un petite pichenette dessus, et depuis, ça remarche!
Donc, ne laissez pas votre suzuki sans bouger pendant trois ans, y'a tout qui se colle!

J'en ai profité pour nettoyer tout ce qui pouvais l'être au paic citron pour pas abîmer... mes mains!
Parce que toute la sérigraphie s'est barrée.
Mébon, le voyant bleu c'est le phare, le rouge l'huile, le vert le point mort et les flèches les clignos. je devrais m'en sortir.

J'ai fait la peinture ce matin...
C'est là qu'on se dit qu'on aurait pu se casser le cul un peu plus et mieux préparer le fond, mais que c'est trop tard...
Je la regarde, étalée sur une échelle, je recommence à la trouver jolie...
Malgré le contour de certains autocollants qui se devinent sous la couche de peinture, malgré la coulure sur le coté gauche du réservoir, malgré ces deux mouche qui n'ont rien trouvé mieux que de se coller sur un carénage...
À peine sèche, qu'il faut la sortir pour dégager la place...
Et c'est en revenant de manger que je m'aperçois que le jaune attire les mouches! y'en a une dizaine de collées....

Je remonte le bloc compteur et là, je commence à me dire qu'elle pourrait bien finir en gsx400n.... Je vais voir, mais j'ai drôlement envie de le faire.

j'avais prévu de changer les durits de frein, je me contenterai de changer le liquide.
J'ouvre le "bocal"... Tiens? C'est marron d'habitude? Bon. Je vide le bocal, je remplis avec du propre, et j’entreprends de purger l’étrier.
Je fais couler jusqu'à ce que ça coule clair.
Puis, je purge le boîtier anti-plongée. J'ai eu plus de mal, et j'ai même du aspirer avec une seringue pour que ça devienne clair. Je percute en écrivant ces mots, que j'aurais peut-être du appuyer sur la fourche pour que ça aille mieux.
Mébon, ça l'a fait quand même....
C'est du gâteau.

J'avais prévu de repeindre le cadre, ça attendra.

Faut que j'achète une batterie et une plaque.

J'avais prévu de changer le câble d'embrayage qui était comme grippé (quand je dis que tout se colle là dessus! même l'embrayage était collé!).
Je l'ai bourré de dégrippant jusqu'à ce que ça ressorte à l'autre bout de la gaine, puis j'ai mis de l'huile avec la même technique, ça semble gazer.

J'avais prévu de changer tous les roulements, ça attendra.
Maintenant, je voudrais rouler.

Y'avait un domino pour brancher un clignotant à l'arrière, j'ai soudé les fils, ça fait plus propre et ça sera plus fiable. Ça m'a permis de constater qu'il sont trop fort chez suzuki! même les fils, ils réussissent à les oxyder dans l'isolant!

Hier, j'ai fait un saut chez mon assureur. j'ai pas regardé les prix ailleurs, la dame est sympa.

je me rappelle, quand j'avais eu la gpz...
Je vais voir mon assureur auto de l'époque, la macif:
"heu... pour vous assurer, il faut une voiture et une maison assurés chez nous."
"uh? Ben, la voiture, vous avez, l'appart, c'est mes parents qui paient, je peux pas leur dire de changer d'assureur!"
"Ben oui, mais si on a pas ça, on ne vous assure pas."
"Ok. Salut."
J'ai envoyé mon recommandé dans la foulée.
J'avais à l'époque fais plusieurs assureurs...
Ça allait de 6000frs à 12000frs...
Le clou, un pote me dis que son assureur est vachement sympa, d'ailleurs, il lui assurait un 400 pour pas cher.
Moi, confiant, j'entre dans l'agence:
"Bonjour madame (elle étais pas jolie, mais j'ai été poli), je voudrais assurer une moto"
"On fait pas les motos!"
(heu... et ça t'écorcherai la gueule de me dire bonjour?)
Ça m'a scié. Je suis ressorti sans dire un mot...

Puis j'étais allé chez l'assureur de l'autre coté de la rue de la macif.
Acceuil sympa, la dame très gentille...
Elle commence son devis sur l'ordinateur et fini par:
"C'est pas possible, y'a une erreur!"
"uh? dequoi dequoi?"
"Ça m'annonce 8000 frs! C'est pas possible!"
"bah! Non, c'est rien, je suis monté jusqu'à douze!"
"ah ben non, je vais vous trouver autre chose"
Et elle m'avais trouvé générali belgium pour 3000frs environ.
Sympa non?
Du coup, toutes mes assurance sont là bas maintenant.

Bon, là, je me dis, si c'est plus de 400 euros, je négocie une baisse du contrat voiture, pour compenser, pis vu que quand je serais sur la moto, je serais pas dans la voiture, ça doit être jouable.
Confiant, je me pointe donc chez mon assureur: une fois de plus, très bon accueil. la dame qui m'a vu deux fois en quatre ans, qui me reconnaît, et qui se souvient de mes contrats, bravo.
Bon, je lui donne la carte grise (celle que y'a mon nom marqué dessus vous vous souvenez?)
Elle commence à établir le devis, au tiers, avec assurance conducteur.
Arrivé à la case bonus/malus, j'entends
"Bon, allez, je vous met celui de la voiture"
uh? y'a deux ans , j'avais 0.85 en moto alors que j'ai 0.6 en voiture... Ça sent la bonne opération. Cool.
elle remplit, tout ça tout ça....
"vous voulez payer à l'année, au semestre ou par mensualités?"
"ben... ça dépend de combien ça fait"
"heu.. 1269,15..."
"HEIN? QUOI? KOF! KOF!1200 EUROS?"
"Non je parle en francs! Par mois, ça ferais 16,58 euros et 193,48 à l'année."
J'ai rien négocié, j'ai signé tout de suite avant qu'elle ne change d'avis.
En regardant d'un peu plus près, je crois comprendre que pour la moto,aux agf, il est important d'avoir plus de trente ans. 28, c'est pas bon, 32,c'est mieux.

Autrement sinon, j'ai essayé de la redémarrer. un coup de démarreur, rien...
starter à fond, démarreur... broum!

Bon, pis faut que je me re-équipe. au moins un blouson et un kax. la combi pluie, j'ai toujours.

D'ailleurs, dehors, il pleut, elle est restée sur son échelle, mais vu la couche de peinture que je lui ai mis, ça devrait pas rouiller.
Et pis de toute façon, il faut bien qu'elle s'y habitue.

je vais encore mal dormir.

j'aime pas attendre...

Hugues.
******************************************************************************************************
Générique de fin
*****************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
oldtrailer



Messages : 5209
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 50
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Ven 26 Avr - 19:54

ah t'as pas une vie facile bécanement parlant Very Happy....mais c'est à lire Wink

_________________
LA MOTO C'EST LA LIBERTE..... LE TRAIL BIKE C'EST LA MOTO LIBERTE

ALEA JACTA EST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sined



Messages : 719
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : St Lô

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Ven 26 Avr - 20:41

ouah !!! le truc de fou c'est a lire...

m'enfin moi aussi dans les années 86/7 ( et oui monsieur..) avec mon 400 Honda acheté 2500 frs (375€) j'ai eu des blêmes mais pas autant que toi...
:craspc
PS:fait gaffe q'un soit disant ami ne t'invite pas un mercredi soir à un diner... Je rigole doucement lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pome



Messages : 829
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 54
Localisation : Au coeur de l'île verte

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Ven 26 Avr - 20:49

AH ! la saga Ostrogoth, on ne s'en lasse pas ! :thbup
On attend avec impatience la suite de tes (més)aventures.
Merci pour la tranche de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Sam 27 Avr - 8:54

Merci! Very Happy

Les résultats d'audience étant corrects, la série continue. Les trois épisodes à venir étaient initialement prévus en un seul, mais ça faisait beaucoup trop long à l'époque, et je l'avais donc découpé en 3.

******************************************************************************************************
Générique de début (toujours celui de l'épisode 3, mais on rajoute des filles en maillot de bain qui courent sur la plage. )
******************************************************************************************************

Épisode 6: elle est presque prête
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-08-16 10:43:52 PST

salut!

je viens de modifier l'objet parce que je me rends compte que si je veux tout mettre d'un coup, c'est pas raisonnable je préfère le faire en trois parties dont voici le plan:

1- elle est presque prête <-vous êtes ici
2- faudrait peut-être penser un peu à moi non?
3- allo? maman? je suis vivant!

Bon, je vous avais laissés, elle m'attendait, dehors, étendue sur une échelle, sous la pluie.
Je me pointe le lendemain, confiant.
Tiens?
Le réservoir est rentré?
"je l'ai mis à l'abri, pour pas qu'il rouille à l'intérieur..." me dis mon père.
Délicate attention, d'autant que je lui avais expliqué que c'était une suzuki.
"... mais c'est bizarre, on dirait qu'elle sèche pas ta peinture"
"Bah! C'est normal, c'est pas de la peinture à carrosserie, c'est plus long à sécher, mais ça met une couche plus épaisse et en plus, ça fait antirouille".

Je sors pour voir l'état des pièces restantes et là...

vision d'horreur.

L'échelle est à moitié par terre. je m'approche, le cœur serré, à mes pieds gît la tête de fourche (celle que j'avais envie de pas remonter).

Je la prends délicatement entre mes mains (et pour cause, je suis moins délicat avec les pieds), elle semble intacte.
Je la relève doucement et AAAARGH!
Ben non, c'est mort.
C'est un peu comme la tartine qui tombe toujours du coté beurre, sauf que là, y'avait du beurre de partout....

J'identifie le responsable de la chute et RE-AAAARH!
Il est tombé sur le garde boue avant.
C'est mort aussi.

Pfffff... Allez, un peu de chance dans mon malheur, les trois autres morceaux n'ont rien et...

...AAAARGH again!

La peinture était pas assez sèche quand il a plu....
C'est re-mort....
Je suis dégoûté, je rentre chez moi.

Bon, d'accord, c'est de ma faute, une fois de plus, j'ai confondu vitesse et précipitation.
Je n'ai pas passé suffisamment de temps à la préparer, je l'ai lâchement abandonnée face aux intempéries, et je le paie cash!
C'est de bonne guerre, mais faudrait pas qu'elle commence à être susceptible comme ça, sinon, on va être copains longtemps.

Fort de ce constat, je me remet à pied d’œuvre l'après midi.
Mon père semble disposé à me filer un coup de main:
"de toute façon, faut tout enlever, y'a rien qui tiendra là dessus"
"ouais, je vais mettre un coup de diluant dessus pour tout virer"
"si tu veut, j'ai du décapant à peinture, qui marche vachement bien"
"heu... merci, mais j'ai pas envie de fondre mes plastiques... j'essaierai si ça marche pas"

Alors pour tout enlever, trop facile.
Un coup de diluant, trente seconde d'attente, un coup de chiffon et plus rien. (je simplifie, mais c'était presque ça.).
Oh?
Ça enlève même la peinture d'origine sur le garde boue...

Aaaargh! C'est du plastique blanc! Le genre de plastique ou y'a rien qu'accroche!
Bon... Ben toute façon, y'a pas le choix, faudra que ça tienne.
Je re-ponce tout ça, un coup d'orbitale puis un coup à la main.
Je réalise soudainement ce qui c'est produit.
Lors du premier ponçage, je n'ai utilisé que la machine.... Je n'ai pas caressé ses courbes, comme j'ai plaisir à le faire, juste après avoir passé le papier de verre. C'est un contact si doux, si agréable, c'est quasi charnel comme sensation. Je m'en veux d'avoir voulu la repeindre sans avoir partagé cet instant d' intimité avec elle. Cette fois, c'est sur, si elle est tombée de son échelle c'est dû au désespoir...

Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai une moto à peindre moi!
Une couche d'apprêt....
C'est fou comment ça sèche vite ce truc là. Et moi qui ai voulu coller de la peinture qu'en avait pas besoin mais qui sèche en trois jours....
Re-ponçage (egrennage plutôt, mais je sais pas comment ça s'écrit).
De nouveau ce contact si...si... Bon.
Ayé!
C'est prêt!

Ah tiens, je vous ai pas reparlé de la couleur.
Alors au risque d'en avoir qui se moquent là bas dans le fond, je vais vous avouer la teinte choisie lors de l'échec.
C'étais donc du jaune, un jaune "john deer".
Bah quoi?
Il est pas vilain comme jaune!
Mais comme ça l'a pas fait, je suis contraint de prendre un jaune disponible, un fond de pot donc.
Ce jaune est nommé dans le cercle familial "jaune cx" mais c'est une autre histoire.
Donc, elle sera de ce jaune, approuvé par le ministère de l'homme, un jaune "caterpillar".

Mon père se charge de me préparer le mélange, me règle le pétard et j'attaque la première couche.
Je propose à mon petit frère de lui repeindre son scoot pendant que j'y étais.
Il l'avais préparé, mais jusque là, y'avait pas eu l'occasion de le faire.
"ouais, si tu veux, quelle couleur?"
"la couleur que tu veux , pourvu que ça soit jaune, comme ça, on nettoiera qu'une fois le pistolet"

Je fais la première couche, sans trop charger pour pas que ça coule pendant qu'il démonte son scoot....
Ben mine de rien ça va vachement moins vite que la moto à dépouiller cet engin là.
Non seulement parce qu'il n'est pas doté de ma dextérité, mais aussi parce que y'a vachement plus de trucs à démonter.
Je réussi à m' épargner, je ne ressort pas trop jaune de l'aventure...

La deuxième couche, je vais chercher conseil vers mon père:
"heu... je charge pour celle là?"
"oui, mais pas trop" (je suis vachement avancé avec ça...)
Je fais ma seconde couche, je trouve que le pistolet va pas trop bien...
Tiens, c'est bizarre, c'est comme si le bocal se mettais sous vide.
Je finis, mon père passe:
"ben... kesstafoutu? ça brille pas!"
"ben j'en sais rien moi, j'suis pas peintre! Et pis si t'est pas content, tu me la fais la seconde couche. J'en ai peut-être pas mis assez. D'ailleurs, y'en a plus. Heu... Tu veux bien me la faire la dernière couche?"
Il a donc fait parler les années d'expériences et m'a fait la deuxième couche pour que ça brille.
Accessoirement, il m'a repeint les pompes qui jusque là s'en étaient bien sorties...

waaaah...

yapa, c'est beau.

"demain ça sera sec, tu pourras remonter."
"houla malheureux! Mais pas si vite! Ce coup là, je prends mon temps. De toute façon, j'ai pas encore la batterie. Pis je vais quand même lui faire une vidange de fourche."

Le lendemain (après-midi) je l'ai remontée.... et même la tête de fourche finalement.

qu'elle est belle....

elle est presque prête....

Hugues



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Sam 27 Avr - 9:19

Épisode 7: faudrait peut-être penser un peu à moi non?
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-08-16 11:39:17 PST

re-salut

Ben ouais, c'est pas tout ça de lui avoir refait sa garde robe, faudrait peut-être penser à la mienne.
Bon, les finances étant ce qu'elle sont, je me dis, juste un blouson pour commencer, mon vieux cax pourra faire encore un peu d'usage.
Budget moyen: 200 euros.
Allez hop, en route pour me rendre dans le magasin d’où que j'avais acheté mon équipement la première fois.
En chemin, ma petite voix intérieure me dis: "avec le bol que t'as, tu vas voir que ça va être fermé en août...."
Bon conseil! C'était fermé.

Bon, pas de problème, je me rabat vers les concessionnaires.
Y'en a 3 pas loin.
Pour être précis,y'en a 4 mais bmw, je compte pas (rapport à mon budget).

le premier:
je suis accueilli par un petit bonhomme à l'air jovial.
"bonjour! vous auriez un blouson?"
"oui, quelle taille?"
"ben... pour que ça aille sur moi."
"je crois que j'ai plus que des petites tailles, vu qu'on ferme à la fin de la semaine.quel genre?"
"ben... j'en sais rien, y'a quoi?"
"pour maintenant ou mi-saison."
"ça serais bien que ça fasse mi-saison et maintenant."
"quel prix?"
"ben... pas trop cher, j'ai pas un budget à rallonge, mais j'ai pas idée de combien ça coûte."
"ben un cuir ça vaut 4000 balles"
"bon, on laisse tomber le cuir"
"ben j'aurais ça à 600 Frs..."
"heu... ça fait quoi en euros? heu... ça protège un peu à ce prix là?"
"ben non, pas grand chose...."
"ben et celui là, à 142 euros, il a l'air mieux non?"
Et on se quitte quand même bons amis, de toute façon, y'avait rien à ma taille.

le deuxième:
je rentre, un truc me tape dans l’œil.
Bah?
Elle est pas là la mademoiselle de l'autre jour?
Tant pis, je suis accueilli par un bonhomme à l'air jovial et au ventre proéminent.
"bonjour! vous auriez un blouson?"
"oui, quelle taille?"
"ben... pour que ça aille sur moi."
"bon, on va voir ce qu'il nous reste. quel genre?"
"ben... j'en sais rien. mais j'ai pas assez de budget pour du cuir."
"je sais pas si il va me rester quelque chose. il vous faut du xl à vous."
"ouais, voire du xxl. Mon problème c'est la longueur des manches surtout."
"oui, moi aussi, quand c'est bon pour les manches, le ventre tiens pas.... Tiens, je vous fait essayer un L"
"???"
Je rentre dedans...
"heu... un peu court les manches"
C'est genre, je suis pas gêné pour lire l'heure si je portais une montre. Même que je pourrais en mettre 2!
"bon... ben je vais pas avoir et on ferme à la fin de la semaine."

j'aborde alors le truc qui m'a tapé à l’œil en entrant. (ben non, c'était pas l'absence de la mademoiselle)
Y'a une pile de cax "Kéké réplica" qui m'ont immédiatement séduits par... le prix!
95euros.
"heu... y'aurait ma taille en cax?"
"oui."
"je peux en essayer un?"

gniiii gniiii!

"ça rentre pas!"
"c'est normal, faut forcer!"

Je force, ça rentre.
Les lunette passent.je me sens pas trop mal dedans, je secoue la tête, ça tient bien.
Je le retire, gniii gniii! j'ai les oreilles rouges.
"ok, je prends!"
C'est un alex barros réplica(je sais même pas qui c'est), y'a des autocollants livrés avec, j'apprendrai par la suite que les mousses peuvent s'enlever, la fermeture est.... traditionnelle, deux anneaux, comme sur le cax que j'avais en mobylette, mais ça marche bien.
Il va mieux à mettre maintenant, mais j'ai toujours un peu de mal à le retirer.
D'autre part, et c'est un détail important, si j'ai l'air d'une cloche à rouler avec un cax pareil, ça m'inquiète pas, c'est marqué dessus! (nb: C'était un BELL, d'où le jeu de mot. Enfin, je l'explique là parce qu'à l'époque, y'a que moi qui l'avais compris)

C'est pas tout ça, mais je fonce chez le troisième cons.
Je suis accueilli par une petite dame à l'air jovial.
"bonjour! vous auriez un blouson?"
"oui, quelle taille?"
"ben... pour que ça aille sur moi."
"venez, on va voir, je suis pas habituée, je viens pas ici d'habitude."

On regarde, on essaie un xl... trop petit.

Le cons passe
"est-ce qu'il y aurais du xxl quelque part?"
"ouais..."

Il cherche et c'est tout juste si il lui balance pas les deux blousons en travers de la gueule.
Il a oublié d'être aimable aujourd'hui?
heu... non, il était pareil hier.

Je passe le premier et je sens le désespoir monter en moi.
C'est ma taille, mais je suis pas du tout à l'aise dedans.

"il a une doublure amovible!"
"oui, j'ai remarqué, d'ailleurs, elle vient avec quand on l'enlève...."

Je passe le second... mais... mais? mais! mais c'est qu'il me va celui-ci.
"ok, celui là me va"
"heu... oui, mais il est pas étanche alors que l'autre l'est. Le premier fais 250 euros, celui là, c'est 150."
"m'enfous, j'ai une combi pluie. Je prend celui là, de toute façon, j'étais pas bien dans l'autre"

Et voilà. maintenant, je suis prêt...

Et elle qui est seulement presque prête...

pourquoi c'est toujours les mêmes qui attendent?

Hugues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Sam 27 Avr - 9:49

épisode 8: allo? maman? je suis vivant!
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-08-16 13:24:32 PST

salut again.

J'ai rempli la batterie mercredi, j'ai l'huile de fourche, je me propose de la mettre parée en cette chaude après-midi.
J'arrive au garage, négocie un petit coin pour me poser (fait trop chaud dehors).
Vidange de fourche, rien à signaler de spécial.
Ah si, je me dis que ça serais peut-être une bonne idée de ne pas répandre de l'huile plein le pneu avant.
Ça peut servir un pneu pas trop gras. Et accessoirement, si je pouvais éviter le disque de frein, ça serais bien aussi. Je prends mon temps. les ressorts sont dans la tolérance (de toute façon, je les aurais pas changé), j'ai pris soin de protéger le réservoir tout va bien. jusqu'au moment ou je veut:

A- enlever la selle pour mettre la batterie.
B- ouvrir le bouchon de réservoir pour mettre du carburant.

Parce que je vous ai pas expliqué, mais y'avait trois clef avec la moto.
Une clef suzuki gainée noir, un double métallique, et une clef kys, celle avec le bout de plastique qui se barre de dessus.
Bon, trois clefs, trois serrures, j'essaie et, le bol, je trouve du premier coup laquelle allait où.
Le neiman est un peu raide à tourner (usure) mais ça le fait quand même.

J'avais donc voulu, y'a quelques mois de cela faire des doubles de ces clefs.
Je vais chez un serrurier:
"bonjour, vous pouvez me faire des doubles de ça?"
"non, j'ai pas. allez voir un de mes collègues."
heu... il a juste regardé, vu que y'avait suzuki dessus et à même pas cherché dans son stock.

Bon. Tant pis, je vais en voir un autre. Plus aimable déjà, il cherche...
"vous voulez les trois?"
"ben ouais"
"parce que ça va quand même coûter pas loin de 30 euros!"
"pas de problèmes, je vais au distributeur qui est juste là."

Et une fois au distributeur, mon esprit vagabonde....
Et calcule bêtement...
Puis...
LE CON!

Je retourne à l'échoppe du serrurier.
"heu... par hasard, ça serait pas les trois mêmes?"
"j'ai pas regardé... ah si, c'est les mêmes."
"ben... j'en voudrais une seule alors."
"les clefs sont très usées, je sais pas si ça iras bien."
"bah, je verrais, c'est pas grave, faites-le."

Mine de rien, j'ai gagné 20euros sur ce coup là.
J'ai essayé le double sur le neiman, ça marche.

J'avais donc conservé les autres clefs et m'étais préparé un trousseau avec la clef de contact neuve et la clef du U.
Jusqu'à ce que tout à l'heure j'essaie les point A et B ci dessus...
Pour me rendre compte que le double étais pas bon.
Mais y'a tellement de jeu dans le neiman que ça marche quand même.
Et me voilà comme un con, avec juste la batterie à remettre, un peu d'essence dedans et pas moyen d'ouvrir le réservoir et de retirer la selle.
Un bref calcul.
Il est 14h30, je retourne chez moi chercher les clef, à 15 heures, elle est prête pour son premier essai.
Zou, c'est parti, je vais chercher les clefs...
Et accessoirement mon équipement.

Je monte la batterie, je met les quelques litres de carburant qu'il me restait dans le réservoir.
Je met le robinet sur pri le temps de remettre la selle, contact, starter, démarreur... broum!

Mon père qui passe
"ben? c'est pour en faire un tour aujourd'hui que t'a pris ton équipement?"
"non, juste un essai, pour voir si tout va bien."
"prends ton portable!" m'encourage-t-il.

Bon.
Je dé-bequille, je monte dessus, et les plus perspicaces d'entre vous auront noté que je ne me suis pas équipé.
Ménon, c'est juste pour lui faire faire deux mètre, voir si y'a pas de souci d'embrayage ou autre.

Klong, calé.

gggrrrrr ce putain d'embrayage est re-collé.

je redémarre, un peu de gaz...
KLONG! pas calé.

Je fais quatre mètres, oui, je sais, j'étais parti pour en faire que deux, mais vous savez ce que c'est quand on est dessus et qu'on aime, on compte pas!
Je me sens bien dessus, plus à l'aise que sur la gpz.
Ah oui, faut préciser que c'est la première fois que je m’assois sur la selle!

Ras.
Yapuka.
Putain,il fait chaud aujourd'hui.
J'ai déja chaud en short....

Je met un pantalon, les bottes, j'ai chaud, le blouson et je retourne vers ma moto et mon père, limite foutage de gueule
"pas trop chaud?"
"m'en parle pas, rien que d'y penser, je transpire."
"t'a pris ton portable?"
"oui, mais c'est pas la peine de m'appeler pendant que je roulerais. je fais juste un tour jusqu’à Dixmont ou Les Bordes et je reviens"
"heu... faudrait mieux aller à un endroit ou le portable passe."
"merde, t'a raison, je vais aller de l'autre coté."

Cax, tout ça, Klong.
Départ hésitant première, seconde, cligno, je tourne, je m’arrête, béquille, dégantage, j'ouvre le blouson, décaxage.
J'ai fait 100 mètres.

C'est pas tout ça, mais qui veut voyager loin abreuve sa monture. Je trouve le gars un peu long à me mettre la pompe en route, mais je vais pas faire de parano.
Je lui fait donc le plein du précieux liquide préconisé par les ingénieurs de chez suzuki depuis 1976 et j'ai chaud.
Je vais payer au comptoir.
Nouvelle cérémonie d'équipement et Klong.

Je repasse devant le garage, tiens, je vais mettre un coup de klaxon pour faire coucou.
Ben?
Y marche plus?
Non, ça c'est le démarreur, je sais plus ou est le klaxon, je chercherai plus tard, occupe toi de la route!

C'est à peut près là que j'ai perdu la notion du temps...

J'attaque le centre ville, un coup d’œil au compteur, 50, c'est tout bon.

ouais..... enfin.....

Bon, j'ai pas trop le choix dans l'itinéraire, j'ai pas envie de prendre la nationale donc, à droite!
J'ai des accélérations franches, sans êtres fulgurantes, mais ça me va bien.
Je passe le pont, houlà! mais ça va plus vite que tout à l'heure!
Compteur... 50.
Quel con, tout à l'heure, j'étais à 30!
Mébon, ça marche aussi.
Arrivé au bout, y'a un carrefour un peu merdique...
Je décide de prendre au plus simple, à droite!
Un peu avant le carrefour, un coup d’œil dans les rétros pour voir ce qu'il ce passe derrière.

Tiens? ça aurais été une bonne idée de les régler avant de partir, ça me sert pas à grand chose de voir ce qu'y a par terre.
Coup de bol, c'est le gauche, j'aborde donc le carrefour en me battant avec mon rétro gauche.
Bon, je me retourne,rien, cligno, je tourne et tiens?
J'aurais pas un peu oublié de faire la pression des pneus avant de partir moi des fois?
Bon, tant pis, de toute façon c'est qu'un petit essai.
Je passe devant la gare, puis je sort de la ville. j’accélère, troisième, quatrième, je passe mes rapports à 4000 tours, et je vois pas l'aiguille descendre quand j'embraye sur le suivant...
bof, tant pis, cinquième, point mort...
tiens? curieuse idée un point mort à cet endroit!
sixième.
Et me voici à mon 90 de croisière à 5000 tours. ligne droite, j'ai chaud et je commence déjà à m'ennuyer.

Ouais, chouette!
Mon premier virage, une grande courbe qui se prend sans ralentir (à moins d'arriver à 200).
Je décide de tenter une nouvelle remise en place de mon rétro gauche histoire de m'occuper un peu.
C'est cet instant qu'a choisi un collègue pour me dépasser.
Il me fais un signe du pied, que je me propose de lui rendre par un petit appel de phare...
heu...
Je sais plus ou est le bouton, tant pis, je lui fait un petit signe de la main, mais il est déjà loin.
Je sais que c'était un collègue et pas une collègue à cause du système pileux fourni qu'il m'a laissé entrevoir juste entre son short et sa basket....

Et moi, pendant ce temps là, je crève de chaud.

Je stoppe sur un petit parking pour régler le rétro, c'est plus sérieux et par la même occase réajuster mon blouson qui a, je trouve, une fâcheuse tendance à remonter, et accessoirement baisser le ralenti que je trouve un poil haut.
C'est plus chiant à choper que la gpz avec les gants, mais ça le fait.

Et me voilà reparti, je remonte à mon 90 de croisière et...
C'est trop chiant la vitesse stabilisée. deux options:
Tout droit, c'est ligne droite, rond point, ligne droite, rond point, nationale, ligne droite.
À gauche c'est la petite route. Les petits bleds à traverser, des croisements de partout, des virages et des gravillons.
Mon sang ne fait qu'un tour.
Cligno, je me retourne, personne, je serre à gauche et je tourne.
Me voilà dans Marsangis, direction Rousson pour un retour au bercail.

Raaaaaaah! La petite là, à droite, qui me tend les bras. Je suis sur qu'elle est même pas sur la carte celle là. C'est une des petites routes que j'ai écumées quand j'étais jeune avec ma mobylette. J'adorais me perdre dans ce dédale de petits hameaux.
Allez, laisse toi tenter, tourne!
Non, j'ai dit que j'allais juste faire un tour d'essai, je vais pas commencer à inquiéter les parents.
Je tourne pas.
Bon, je profite du chemin de route pour analyser un peu ma belle.
Je suis a mon aise dessus, c'est pas assez puissant pour que je me fasse peur, c'est juste comme il faut.
Je prends les virages à 2 à l'heure et je m'en fous.
Je roule pas vite et je m'en fous, c'est juste bien comme il faut.
C'est le pied.

Retour au garage.
Je m’arrête, béquille j'enlève le cax, je décolle le blouson, mais qu'est ce que c'est que ces larmes qui me coulent sur le visage?
Et sur le front aussi?
Ah non, c'est la sueur.

M'enfous, j'ai une banane COMME CA!
Je suis heureux et ça se voit.
Je chope mon portable

"allo? maman? je suis vivant!"
"quoi? qu'est qu'il t'est encore arrivé?"
"rien, j'ai essayé la moto, je suis revenu, j'ai pas eu de problèmes. je suis content"

C'est pas tout ça, j'avais des courses à faire, j'étais sur un petit nuage.
J'ai investi dans un carte du coin pour quand je serais perdu, et demain... demain...
FAUT ÊTRE TARÉ POUR FAIRE DE LA MOTO PAR UNE CHALEUR PAREILLE!

Hugues.

******************************************************************************************************
Générique de fin
******************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
oldtrailer



Messages : 5209
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 50
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Sam 27 Avr - 10:45

tout vient à point à qui sait attendre et travailler Exclamation

_________________
LA MOTO C'EST LA LIBERTE..... LE TRAIL BIKE C'EST LA MOTO LIBERTE

ALEA JACTA EST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Sam 27 Avr - 16:08

******************************************************************************************************
Générique de début (On garde que les filles en maillot de bain qui courent sur a plage, finalement c'est le plus intéressant )
******************************************************************************************************
Épisode 9: faisait trop chaud, je suis vanné.
Groupes de discussion :fr.rec.moto
Date :2002-08-17 13:01:50 PST

salut!

J'ai mal dormi cette nuit, déjà parce que je me suis tapé trois gros posts ici, mais aussi parce que je savais qu'elle m'attendait et qu'aujourd'hui, c'était le grand jour.

Ce matin, réveillé à 6h30...
Je patiente jusqu'à 7h, heure ou je percute que le garage ouvre à 8h et que donc, j'ai le temps de me préparer tranquille, et qu'en plus, ça sera mieux le matin, de bonne heure, il fait moins chaud.

Je me prépare, j'emmène l'appareil pour la prendre en jaune, on sais jamais, si des fois je tombais, autant la prendre pendant qu'elle n'a rien, et j'arrive sur place à 8h15.

Maman est là:
"ah! Ça, au moins, ça motive"
"hein? Mais non, mais non,qu'est ce qui te fait dire ça?" (ma mine réjouie peut-être?)

Elle est là, enfin prête.
Je lui fait la pression des pneus que j'avais oublié hier, ras, juste besoin de pinailler un peu sur l'arrière.
Vérification du niveau d'huile. ras.

Un truc cocasse que j'ai oublié hier, c'est vrai qu'un événement comme ça, ça s'arrose, et bien pour mon petit essai, ça l'est, au retour y'avait 12,5km au compteur journalier. 12,5 comme le pinard.

"je vais faire un tour chez Bruno, et je reviens. Je pense que je serais là avant midi."

Bien.
Alors pour y aller, y'a une trentaine de kilomètres. je suis parti à 8h30, j'y suis parvenu à 10h30...
Aheum...
En 88kms...
Hé, mais c'est pas ma faute, j'ai pas encore de pochette pour avoir la carte sous les yeux, et en plus c'est une carte michelin et j'ai pris plein de routes qui sont pas dessus!
Alors je me suis perdu...
Forcément...
Et oui, c'était beau, et oui, c'était super.

Bon, allez, le départ..
Je me dis que vu qu'il faut une demi-heure pour y aller, ça fait un peu tôt pour se pointer là bas.
Donc, un petit détour par chaumont qui est pas loin , à l'opposé d'accord, mais pas loin, à cause que sur la carte, y'a un point de vue d'indiqué.

Si c'est beau, je m’arrête et je fais une photo.
Me voilà parti j'entame la traversée de la ville, fignole le réglage de mon rétro et paf!
Me voila ramené à la dure réalité par un abruti garé à contresens qui décide de partir alors que j'arrive.
Je pile, il stoppe et me fait un signe genre "ouais, vas-y, je t'avais vu"....
Hum...
Mais qu'est ce que tu fous presque au milieu de ma voie si tu m'as vu connard?
Oups, autant pour mois, c'est un neuf-deux, j'avais pas remarqué, ça explique tout...

Je sort de la ville, et je prend à droite, elle monte, elle est propre, elle tournicote...
Waaaah c’était donc ça dont tout le monde parlait?
Du pur bonheur.
Et je commence à me perdre.
Ben oui, 2kms et pis c'est plein de carrefours qui sont pas sur la carte.
Pis la carte est dans le sac à dos.

Les routes sont pas très larges, mais très propres et en très bon état.
Et en plus elles tournent!
Raaahhh je suis au moins à 60 là dedans et c'est génial!
Il fait frais.... Mais c'était que le début. j'ai ensuite rencontré un concentré de merveille.
D'abord, un tunnel de verdure comme je les aime, avec un virage au milieu, puis, on en sort et ensuite, on plonge dans des petits virages, qui se fondent dans la verdure tout en offrant une bonne visibilité....
Raaaahhh!
C'est trop beau.

Vous vous souvenez de la petite à droite, qui me tendait les bras et que j'ai pas voulu prendre lors de mon essai hier?
Ben c'était elle, dans l'autre sens....
J'suis amoureux.
J'y retournerai la prendre en photo, pour vous montrer, c'est trop beau.
Pas long, genre 4 ou 5 bornes, mais c'est du bonheur en concentré.
J'aurais pu m'arrêter après ça tellement c'était beau.

J'ai pas trouvé le point de vue, c'est pas grave, j'y retournerai.
je sais pas quelle heure il est, mais je décide d'aller me perdre du coté de la forêt d'Othe, je rechoppe la jaune que j'avais quitté hier pour rejoindre véron et traverser la nationale.
C'est pas un mal, ça me permet de faire quelques kilomètres à vitesse raisonnable, je pense que ça peut pas lui faire de mal d'alterner un peu les passages ou je passe rarement la 6 et les passages à vitesse stabilisée.
Faut pas oublier qu'elle à pas tourné depuis 3 ans, faut que je la remette dans le bain tranquille.

Je percute en écrivant ça, que moi aussi, ça doit faire quelque chose comme trois ans que j'avais pas tourné non plus. c'était écrit, elle m'attendait...

Donc Véron, et c'est reparti sur les petites blanches: la grange au doyen, les bordes, à ce moment là, je dois avoir fait genre 20 bornes pour arriver à 7 kilomètres de chez moi!
Les routes sont un peu moins propres de ce coté là mais ça va quand même, ça monte, ça descend, ça tourne, c'est beau...

Je prends direction la roche au diable et je tourne pour emprunter un bout de route ou passe une spéciale du rallye de sénonais (qu'a changé de nom maintenant, mais je me rappelle plus) avec la ferme intention de rattraper pimançon et son tragique poteau qui ne supporte pas les subaru...
Et je me suis encore perdu...
C'est pas ma faute, en plus, ces route là, c'est des routes à pocket-bike! C'est large comme ma main!

Arrivé à bourbuisson, je détecte un camion derrière moi et vu que ma vitesse moyenne est aux alentour de 45, je me doute qu'il va klaxonner.
Je m' arrête sur le bas coté juste avant un carrefour pour le laisser passer. je repars et au carrefour, je dois choisir entre droite et gauche...

Bon, c'était pas à gauche, mais à gauche, la route était plus belle !
J'y ai vu une biche. ou un chevreuil je fais pas la différence entre les deux.

Je me retrouve par le plus grand des hasard entre vaumort et cerisier sur la rouge. Allez zou, un petit coup de vitesse stabilisée et à cerisier de nouveau les blanches.
les vallées, les sièges,vaudeurs, grange sèche, la longueraie.

Et soudains, je le vois, il est à ma portée celui là, c'est ma première proie de la journée.

Gaaaaaaaaaaaaz.

J'ai assez de place a sa gauche, rien en face, cligno, je le passe en beauté et je l'enrhume au passage!
OUAIS! il disparaît rapidement dans mes rétros...
OUAIS!

Mon premier dépassement de la journée...

Oui, bon, d'accord, c'était un tracteur mais ça, je suis pas obligé de vous le dire!

Je retombe sur la rouge de toute à l'heure.
Je sais pas quelle heure il est, mais il commence à faire chaud dans les parties ensoleillées.
Je passe arces, et je continue sur la rouge, j'aime bien la descente sur vachy.
La route est large, c'est boisé, ça roule bien...
Je tourne direction bellechaume et je me perd une fois de plus.
Le paysage a radicalement changé d'un coup.
Pas de forêt, c'est beaucoup plus plat, des champs.
Je suis de nouveau perdu et je me dis que je vais pas tarder de me retrouver dans un chemin de terre ou une cour de ferme.
Finalement, je rejoins brienon et je repars sur paroy en othe, chez bruno.
J'ai pas trop aimé cette partie du trajet depuis vachy.

Il est 10h30... ça fait deux heures que je tourne et j'ai fait 88 bornes...
Je me pose et je retire le blouson qui est un peu humide, café, papotage, tout ça, je me remet en route à 11h.
Rendu à villeneuve par la route directe en une trentaine de minutes.
Mébon, je la connais bien cette route, y'a un virage bien gravillonné dont faut se méfier dans la forêt de l'abesse, je commence à mieux me sentir sur la moto, et je sais ou et comment sont les virages. alors je me permet d'augmenter un peu la cadence.

Maman constate par mon retour que je suis pas mort
"dis donc, je suis allée à sens, y'a plein de motos aujourd'hui"
"ah bon? ben j'en ai pas vu une seule! on doit pas prendre les mêmes routes"
Je sort la carte et je lui montre ce que j'ai fait, je pense que ça la rassure un peu.

118kms dans la matinée, je trouve que c'est un bon début.
Je me suis pas ennuyé, j'ai vu de beaux paysages, j'ai eu un peu chaud sur la fin.bref c'était bien.
"je remet ça cette après midi, je vais voir pierre"

13h30, départ direction la ferté.
Je prend bussy le repos, st martin d'ordon, et ça n'a rien à voir avec la route que j'ai fait ce matin.
C'est plus large, les virages sont moins serrés, ça roule plus vite, mais c'est agréable aussi.
Après un bout de route à pocket-bike, mais que je connaissais, je passe cudot et je croise le premier collègue de la journée.

On se salue, ça fait plaisir.
Je rejoins sépeaux, la route est belle, mais je la connais trop à mon gout.
C'est vrai que c'est différent de la pratiquer en moto mais y'a pas les surprises que réserve une route qu'on ne connais pas. La jaune après sépeaux, je la connais, elle est trop droite.
Mais j'avais repéré une petite blanche sur la gauche qui devrait faire mon affaire.
J'en vois une, je la prends.
ça monte, à droite, une direction toucy. Je l'ignore, je me dis que ça doit être bon tout droit.

Direction la fosse simon. ça monte et ça route, je roule tout doux.
Tiens?
Un truc écrit sur la route?
ATTENTION TROU et 20 centimètres au dessus, une pièce de goudron qui doit boucher un trou d'au moins 5 centimètres de diamètre...

J'arrive à la fosse simon, je traverse et là, j'ai le choix entre un chemin de terre tout droit et un chemin de terre à gauche.
Je décide que je ne suis pas équipé pour le tt et je fais demi tour. je vous conseille donc pas d'y aller, même si le paysage est un peu mieux au retour qu'à l'aller.
Ce qui me fait penser qu'on devrait faire toutes les routes 2 fois.
Un coup dans chaque sens, parce que le paysage est pas le même.
Je prend la précédente direction toucy et je me retrouve sur la jaune que j'ai quitté tout à l'heure.... à 500mètres de là. J'essaie la suivante qui m’emmène dans un bois avec la route complètement défoncée et me redépose sur la jaune 2km plus loin.
Je laisse tomber et trace sur la jaune.

j'arrive chez pierre, juste à temps, 5 minutes plus tard il étaient partis. Je me fais payer un café, ils vont à la piscine et me proposent d'y aller.
"viens te tremper avec nous, ça te fera du bien"
"ben c'est pas la peine, je suis déjà trempé!..." (je vous ai dit qu'il faisait chaud? très chaud? trop chaud?)
"...pis de toute façon, je veux rouler, pas autre chose"
"avant on va se faire payer un jus chez fred, tu suis?"

Oui et j'explique à pierre que non, j'emmènerai pas marie claude, même si elle met un cuir, un pantalon et un casque, je connais pas encore assez la moto pour prendre un passager.
Et en plus elle ne veut pas.
Il chercherait pas à s'en débarrasser des fois?

Et c'est parti, il m'ouvre le chemin avec sa xantia.
la ferté, villiers sur tholon, je trouve la route assez belle et j'ai plaisir à rouler dessus.
On rejoint aillant, ils s’arrêtent au distributeur... y'a pas d'ombre, j'ai chaud, c'est long. On repart, arrêt au bureau de tabac!!!
J'interpelle marie claude:
"hé! déjà, moi, je fume plus et en plus il fait une chaleur à crever! alors magne!"
"m'en fous, on a la clim..."

y'a pas d'ombre, j'ai chaud, c'est très très long.
J'apprendrais par la suite qu'elle à papoté exprès pour me faire attendre...
Arrivé chez bill, anne, très perspicace:
"t'a pas chaud comme ça?"
"ben si, t'a pas vu que je suis trempé? pas de café pour moi, de l'eau, beaucoup d'eau."
"ben pourquoi tu t'habille autant avec la chaleur qu'il fait?"
"c'est que je suis douillet alors si je tombe, je voudrais pas que ça me fasse trop mal"
"ah oui, t'a raison, par contre, tu me dira combien t'a perdu de tour de taille avec tout ce que tu a transpiré"

C'est pas tout ça, mais allez donc à votre piscine, moi, suis venu jusque là et je ne repartirai pas sans me payer une petite tranche de poyaude!
"heu... en partant d'ici, la puisaye, c'est par où?"
Bill m'indique: "tu prend à droite après le lavoir et puis tout droit pourrain, ouanne tu peut pousser jusqu'à druyes c'est le début du morvan, c'est chouette aussi par là"
"ok!"

J'arrive après le lavoir, la rue est toute petite, j'approche du croisement, y'a un miroir et je vois un truc blanc dedans, je suis à 2 à l'heure, je me dis c'est au moins une camionnette et que si elle tourne là, on passera pas à deux.
Bingo! elle tourne.
Je freine et la roue avant se bloque.
Ah merde, j'avais pas vu la couche de gravier...
Je lui fait signe de passer, et je repart sur mes 5 cm de gravier.
C'est ma deuxième alerte de la journée...
J'aurais du la voir celle là, sauf que je regardais le miroir.
Je prends donc à droite, et je me perds encore, me voilà à un croisement sur la route aillant-toucy. je connais, trop droite, je prends tout droit direction villiers st benoit.
Raaaaah.
ça tourne, c'est boisé, les bas cotés sont couverts de fougère... J'aime!
Je rejoins un autre carrefour sur la route la ferté-toucy.... donc soit à droite ça tourne pas beaucoup, mais ça me ramène vers la maison soit à droite, y'a des bois plus loin, ça monte et ça descend mais ça tourne pas ou tout droit et ça risque d'être pareil que ce que je viens de déguster.... tout droit!

Un peu avant d'arriver à villiers, je réalise que je viens de faire pas loin de 200 bornes depuis ce matin, que y'a un un bon paquet pour retourner à la maison, qu'il serait donc raisonnable de rentrer.
La fatigue n'est pas encore là, mais je la sens en embuscade.
À villiers, direction charny, la route est jaune, ça roule bien et je sens la fatigue qui commence à monter.

j'aurai pas parcouru les tunnels de verdure poyaudins, mais j'ai pris la bonne décision.

Un peu avant charny, je croise un marcel, je le salue et le collègue qui le porte me répond.

Ça fait plaisir. je m’arrête chez les mousquetaires pour ravitailler.
D'accord, y'a pas besoin, mais je sais pas encore ce qu'elle consomme la petite.
J'ai fait 220 bornes de mixte (routes et petites routes), pas de ville et je remet à peine 10 litres de coco.
Raaaaaah!
C'est de l'essence mais ça me revient quand même moins cher que la merco!
Faudra que je pense à placer cet argument à maman.

Je repars, je croise le macumba local.
Sortie de dicy un collègue qui me fait des appels, on se salue et ça fait plaisir.
Une borne plus loin, un biker!
Un vrai!
La harley, le gilet en cuir, les poils sur le torse et tout et tout.
On se salue. ça fait encore plaisir. je rejoins cudot, saint loup-d'ordon...etc... et retour au garage.

Je suis rentré juste pile poil avant que la fatigue ne me cueille, maman m'a laissé sa clef du garage, je pourrai donc rouler demain, mais je lui ai expliqué que si je n'avais pas totalement récupéré, je ne roulerais pas, ça serais trop con de me foutre par terre pour avoir voulu rouler alors que je suis trop fatigué pour ça. et qu'en plus une fois à la maison, il faudra que je me paie quelques heures de dactylo pour faire un CR...

j'ai eu très chaud, j'ai fait 250 bornes en 6 heures de temps, je suis vanné mais je me suis évadé comme jamais.
J'ai oublié tous mes soucis pendant une journée, c'était ma première ballade...

Tous les collègues que j'ai croisés ont répondu à mon salut.

Faisait trop chaud, je suis vanné, mais putain que c'était bon!

Hugues.
et là, je vais pas avoir de mal à dormir...


******************************************************************************************************
Générique de fin
******************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
pome



Messages : 829
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 54
Localisation : Au coeur de l'île verte

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Sam 27 Avr - 20:22

Ostrogoth scénariste du "plus belle la vie" du forum.
Nous aussi on aura notre série culte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldtrailer



Messages : 5209
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 50
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Dim 28 Avr - 10:03

Citation :
je suis vanné mais je me suis évadé comme jamais.
J'ai oublié tous mes soucis pendant une journée,

Tout est dit non Question là est le principal attrait de la moto, d'autant plus en trail qui ne ferme quasi aucun horizon

_________________
LA MOTO C'EST LA LIBERTE..... LE TRAIL BIKE C'EST LA MOTO LIBERTE

ALEA JACTA EST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superbarbiche



Messages : 2231
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 97
Localisation : Terre/Europe/France/languedoc roussillon/Herault/Pignan

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Dim 28 Avr - 16:40

oldtrailer a écrit:
Citation :
je suis vanné mais je me suis évadé comme jamais.
J'ai oublié tous mes soucis pendant une journée,

Tout est dit non Question là est le principal attrait de la moto, d'autant plus en trail qui ne ferme quasi aucun horizon

+1 O-O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostrogoth_42



Messages : 610
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 47
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Dim 28 Avr - 19:18

******************************************************************************************************
Générique de début (Merci d'arrêter d'imaginer les filles en topless, sinon, on va passer en -16 )
******************************************************************************************************
épisode 10: ce coup là, je m'y met...
Newsgroups: fr.rec.moto
Date: Tue, 20 Aug 2002 13:04:36 +0200


salut!

je m'en vais vous conter ma ballade d'hier. ben oui, y'avait de l'orage annoncé, j'avais dit que j'étais pas fou, mais y'a ma combi de pluie qu'a pas servi depuis longtemps alors ça me permettrait d'en tester l'étanchéité.
Et puis il faisait un peu moins chaud, le soleil était assez souvent voilé, j'avais pas envie de rester chez moi, les virages de dimanche avaient un gout de reviens-y, enfin bref, quand je veux me trouver des excuses, je suis assez convainquant. j'ai pas résisté à l'appel de la route.
Prévoyant, je me procure le matin même une bombe anti-crevaison, car le meilleur moyen de jamais s'en servir, c'est bien d'en avoir une.

Je teste la combi pour voir si ça va avec le blouson, je suis un peu serré mais ça le fait. combi dans le sac, je percute que le sac est pas étanche lui...
Je met tous mes papiers dans des sacs congélation, ceux avec le zip. je suis paré,j'y vais.

Elle n'a pas bougé depuis ma petite ballade de dimanche (120 bornes environ). Je vous l'ai pas racontée celle là, mais rien de spécial. des nouveaux virages encore plus beaux que les précédents, je me suis perdu que trois fois, j'ai fait des liaisons par quelques routes à romains.

Ah si, tiens. j'arrive à pont sur yonne et je m’apprête à biffurquer direction saint sérotin, villebougis... pour me faire inviter à manger. je tourne et... damned! j'y pensais plus, c'est jour de marché... pas moyen de prendre la bonne direction, je me vois dévié vers les quais, au début, je me fais une raison, je vais passer par sens et ça va le faire... sauf que cette route là, elle était déjà chiante en mobylette alors....

je me dégonfle pas et je bifurque à l'instinct dans les petites rues. je prend un coup à droite, un coup à gauche ça monte, ça doit être par là. je me retrouve dans un zone pavillonnaire, je commence à pas bien le sentir, mais finalement non, je quitte pont/yonne direction miremy - vaugouret...

Vu le soleil, ça doit être par là.
La route est assez sympa, avec au début une haie taillée du coté de la pente.
C'est joli... j'arrive à une intersection, j'imagine que c'est la route que j'aurais du prendre.
Finalement, ça à l'air plus sympa en face.
tout droit donc.
Sorti du bois, la route descend et ce met à onduler dans la verdure.
Pas un bout droit, c'est une succession de tournants...

Raaaaaaah. j'approche d'une agglomération, ça devrais me permettre de me repérer, voilà le panneau et là...
pété de rire dans mon casque!
Je suis parti de pont/ yonne, je suis allé tout droit au carrefour et j'arrive à .... pont/yonne.
ça c'est du raccourci ou je m'y connais pas!

OUAIS! Et je viens d'apprendre un truc sur la carte.
parce que je lis la carte tout suivant que j'écris, j'ai pas la mémoire des noms des patelins.
Et ben j'ai passé plein de cols!
Si, si, c'est marqué dessus par Mr michelin.
Bon, ok, le plus haut est à 220 mètres, mais c'est des cols quand même!
J'avais fait de la montagne et je le savais même pas...

Donc, je jette un œil à l'huile, j'en ai bouffé un peu hier.
C'est vrai que j'ai eu un peu plus tendance à essorer la poignée...
Mais c'est pas la peine d'en remettre. je m'équipe et me voilà repartis pour une étape en montagne!

Je prends les bordes, la roche au diable et je me tape la montée vers maurepas. y'a la courses de cotes des bordes sur cette route.
J'y suis passé dimanche, et y'avait du gravier dans le second virage.
Et ben il y étais encore!
Putain, qu'est-ce qu'ils foutent les commissaires de piste!

Je monte, un peu moins tranquille qu'hier, c'est bon....
Je tente une nouvelle route vers theil, mauvaise pioche!
C'est tout droit.... il y a pas mal de vent dans cette région.
Je traverse la nationale et je me retrouve dans la montagne! (maxi 220 mètres, je le rappelle). Mébon, j'ai déjà trouvé des routes à pocket bike, et ben par chez moi, y'a les montagnes qui vont avec!

Premier col à 196m. puis j'entame la descente vers fontaine la gaillarde.
Raaaaah. c'est beau et ça tourne...
Montée en direction bel-air. route large refaite pour l'autoroute, des grandes courbes, ça va déjà plus vite qu'hier.

C'est bon.... c'est à bel air que j'ai pris la photo dimanche.




Descente vers voisines.
Je commence à trouver que ça freine pas fort avant d'arriver en virage.
J'ai l'impression que l'arrière se déleste complètement.
J'ai beau tenter de doser du frein arrière, rien n'y fait.
Je roulerai pas un peu au dessus de mes pompes moi?

n’empêche que c'est trop bon.
Voisines. commune célèbre pour sa course de côte.
Raaaaaaaah! je met peut être deux minutes pour la montée, mais qu'est-ce que c'est bon.

Je me perds un petit peu (une vingtaine de borne en trop),beaucoup de vent par là, et plus je monte vers le nord, plus je vois le ciel couvert, ça sent l'orage en préparation.
Je retourne donc direction sud.
Dimanche, j'ai fait saint martin/oreuse - barrault, aujourd'hui, j'ai envie de faire le contraire.
Passé barrault, après un grand bout droit, j'entame la descente.

Les trois premiers virages passent bien et pis le suivant....
Putain, je suis trop vite...
Il en fini pas de tourner...
ça passe pas...
ce coup là, je m'y met....

Soit je redresse et debout sur les freins je me prends le champ, j'imagine déjà l'image à la joe bar team.
La trace de pneu sur la route qui continue direct dans le champ.

Soit je serre les fesses et tout ce que je peux et je penche.
Je penche...
Et putain, ça veut pas pencher.

Aarrgh.

Je me crispe et finalement, ça passe....
Pfew...
Les suivants sont moins méchants.

J'analyse rapidement ce que je viens de faire.
Déjà, mauvais contact neuronal, j'étais au dessus de mes pompes.
Mais quand même. je suis sur que ça peut passer deux fois plus vite que ce que j'étais alors quoi? ...
Et ton regard abruti? (je me parle pas bien quand je suis en colère contre moi)
Tu regardais ou?

Ce qui m'a sauvé, c'est que comme ça penchait pas, j'ai cru que j'allais me retrouver à gauche de la route alors j'ai cherché à voir si j'allais me retrouver avec quelqu'un en face.
Et rien que ça, ça à suffit pour que ça penche...
Une erreur de débutant.
Hé?
Mais je suis un débutant!
J'avais droit donc.
Je finis la descente sans encombre, en regardant le plus loin possible.
Et ça passe tout seul.
ça m'a un peu gâché mon plaisir, je me suis bien fait peur, je décide de rentrer au bercail, avec étape ravitaillement, qui me permettra de faire un peu de ville, pour voir si je me rappelle ce que c'est.
Rien de spécial, sauf monsieur connard en décapotable qui s'engage devant moi... et qui m'a forcé à freiner alors que j'étais à peine à 50!

Troisième ballade et j'en suis déjà à la tentative de gamelle par excès d'optimisme.
Je brulerais pas un peu les étapes moi?

Hugues.


******************************************************************************************************
Générique de fin
******************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hugues.blog.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Dim 28 Avr - 20:15

:thbup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...   Aujourd'hui à 10:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes aventures début XXIéme... 0% de KLE... 0% offroad...
» Les aventures de Charly
» En route pour de nouvelles aventures !
» Les aventures de Jojo : nos premières balades p5
» Les aventures de Froggy.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
500 KLE AVENTURE :: Voyages-Balades :: Vos itinéraires, vos aventures-
Sauter vers: